La dépression du sujet âgé

Le 17 février 2006, par Marc NICOLINI,

Communiqué par l’Amicale Varoise

La dépression du sujet âgé n’est pas sans poser des problèmes thérapeutiques. Elle est volontiers sévère et rebelle àla pharmacothérapie, cette dernière n’étant pas toujours bien tolérée. Dans ces conditions, une prise en charge personnalisée des troubles dépressifs au travers d’une équipe pluridisciplinaire, ceci dans le cadre des soins primaires, est conceptuellement intéressante. Son efficacité a été démontrée par une étude multicentrique randomisée réalisée aux Etats-Unis, dans laquelle ont été inclus 1801 sujets âgés d’au moins 60 ans, tous atteints d’une dépression majeure.

Dans le groupe traité (IMPACT), a été mise en place la stratégie qui a reposé sur l’intervention conjointe d’un spécialiste de la prise en charge comportementale des troubles dépressifs, d’un psychiatre et d’un médecin généraliste. Cette équipe a prodigué des conseils éducatifs, mis en place une thérapie d’inspiration comportementale àvisée stimulante et assuré une prévention active des rechutes. Ces mesures ont été associées aux antidépresseurs et adaptées aux besoins et aux préférences de chaque malade. Dans le groupe témoin, a été instauré un traitement conventionnel de la dépression. La phase thérapeutique a duré 12 mois.

Des interviews téléphoniques assurées par des spécialistes du domaine ont été effectuées àl’état basal et régulièrement lors du suivi qui a durée au total 24 mois. Dans le groupe traité, la dépression s’est améliorée plus que dans le groupe témoin, quel que soit le critère d’évaluation (p<0,05 dans tous les cas), et ceci durablement (respectivement à18 et 24 mois) sur le plan de l’observance du traitement antidépresseur ; des symptômes dépressifs ; du taux de rémission ; des performances physiques ; de la qualité de vie ; de l’estime de soi ; de l’ indice de satisfaction. Douze mois après l’arrêt de la prise en charge, les scores de dépression évalués au moyen de l’échelle SCL-20 restaient significativement meilleurs dans le groupe IMPACT (p<0,0001).

Cette étude contrôlée suggère que la prise en charge pluridisciplinaire et personnalisée de la dépression chez le sujet âgé est efficace àlong terme. La thérapie comportementale en est le noyau mais la collaboration étroite entre généraliste, comportementaliste et psychiatre semble être un ingrédient majeur d’un succès durable qui se maintient un an après l’arrêt de celle-ci.

Dr Giovanni Alzato

Post-Scriptum :

Hunkeler EM et coll. : “Long term outcomes from the IMPACT randomised trial for depressed elderly patients in primary care.” BMJ 2006 ; 332 : 259-63. © Copyright 2006 http://www.jim.fr

À propos de cet article

Dernière mise à jour le :
17 février 2006
Statistiques de l'article :
11 visiteurs aujourd'hui
12015 visiteurs cumulés
Mots-clés :

Google

La citation du jour

Visiteurs ! Où êtes-vous ?

Map IP Address
Powered byIP2Location.com

Identifiez-vous

Certaines rubriques du site ne sont accessibles qu'aux visiteurs identifiés


mot de passe oublié ?

SPIP 1.9.2c [10268] | BliP 2.4 | XHTML 1.0 | CSS 2.0 | RSS 2.0 | Espace privé
Visiteurs par jour (cumul) : 2554 (3134490)