Gériatrie à l’hôpital : un plan de réorganisation de 400 millions d’euros prôné par un rapport

Le 22 mai 2006, par Louis LEVY,

Face au « choc démographique gériatrique » qui s’annonce, il faut, pour les auteurs du rapport, investir massivement et revoir radicalement la prise en charge à l’hôpital de cette population aux besoins spécifiques.

« Ce n’est pas aux personnes âgées de s’adapter àl’hôpital, mais àl’hôpital de s’organiser.  »

Dans un rapport qui vient d’être remis au ministre de la Santé, Xavier Bertrand, les professeurs Claude Jeandel et Pierre Pfitzenmeyer et le directeur du CHU de Limoges, Philippe Vigouroux, lancent un cri d’alarme : face au « choc démographique gériatrique  » qui s’annonce, il faut investir massivement et revoir radicalement la prise en charge àl’hôpital de cette population aux besoins spécifiques.

Il y a deux ans déjà, Pierre Pfitzenmeyer n’avait pas hésité àremettre sa démission de chef du service gériatrie au CHU de Dijon pour dénoncer les conditions de soins des personnes âgées. Le programme comprend 45 mesures qui représentent un effort de 395 millions d’euros étalé sur la période de 2007 à2014. « Le ministère de la Santé doit donner des moyens réels  » et non « procéder par redéploiements internes  », insiste le rapport, car cela aggraverait encore les « réticences actuelles  », au sein des établissements, àl’encontre de la gériatrie.

Un accueil particulier

Premier objectif : créer un label « filière gériatrique  » dans les établissements ayant un service d’urgence, qui concrétiserait une prise en charge spécifique àtous les niveaux. « L’hôpital est en effet avant tout constitué de services cliniques de spécialité, non gériatriques, où le patient âgé est souvent perçu comme « embolisant ».  » Cela implique un accueil particulier aux urgences, l’accroissement de l’offre d’hospitalisation de jour gériatrique (70 millions d’euros) et du nombre de lits de court séjour (120 millions), la création d’équipes mobiles de gériatrie (20 millions), mais aussi et surtout un renforcement des soins de suite et de réadaptation pour les personnes âgées.

Pour cette dernière priorité, le besoin est estimé entre 3.000 et 6.000 lits supplémentaires (de 165 à330 millions d’euros), sans compter la nécessaire mise en conformité des 8.000 lits existants (20 millions). Dans le chiffrage global, les rapporteurs ont retenu le bas de la fourchette. Ils considèrent aussi qu’une partie du coà»t pourrait être couverte grâce àla reconversion de lits MCO (médecine, chirurgie, obstétrique).

« Fluidifier les séjours  »

Cette réorganisation de la gériatrie àl’hôpital, permettant de « fluidifier les séjours  » (moins d’hospitalisations indues ou de prolongations non justifiées), a été testée avec succès par Philippe Vigouroux l’an dernier àLimoges. S’il y va de l’intérêt des patients, les hôpitaux, rémunérés en fonction de leur activité, seraient aussi gagnants financièrement.

Les directeurs d’établissement, donc, invités à« faire des efforts de restructuration interne  ». Au-delàdes hôpitaux de « référence  », le rapport prône la reconversion des « petits hôpitaux  », via, notamment, le développement d’unités de soins de longue durée. Il juge nécessaire la création de 800 postes de gériatre entre 2007 et 2011. Et, de manière plus structurelle, appelle àla fin de la séparation « délétère  » de la gestion entre le sanitaire d’un côté (hôpital, cliniques) et le médico-social de l’autre (maisons de retraite).

Conclusion des rapporteurs : « L’enjeu est trop grave pour que ce programme ne soit pas suivi d’effet.  »

ÉTIENNE LEFEBVRE

Dans la même rubrique

Les forums reviennent
Moins dure sera la chute…
Besoins d’hébergement en EHPAD
Une montre-détecteur de chutes pour les personnes âgées
La France a le plus faible taux de mortalité après 64 ans
Se faire soigner sans se faire arrêter
La journée de solidarité devrait rapporter 2 milliards d’euros à la CNSA cette année
Gériatrie à l’hôpital : un plan de réorganisation de 400 millions d’euros prôné par un rapport
Un plan "solidarité grand âge" annoncé "dans les prochaines semaines"
Un programme pour la gériatrie
Un bracelet téléphone
Canicule vigilance renforcée
Dépistage du cancer du colon.
Le Conseil de la CNSA du 16 octobre 07 adopte le rapport annuel
Le Sénat rend l’APA récupérable sur la succession !
XAVIER BERTRAND PRECISE LE CALENDRIER DU CINQUIEME RISQUE
Record de fréquentation
Florence Lustman, chargée de piloter le plan Alzheimer, précise les objectifs de sa mission
Le gouvernement propose d’ériger la CNSA en agence chargée du cinquième risque
Installation du comité de suivi national du plan « Bien vieillir »
Le gouvernement élargit l’utilisation du chèque emploi-service universel
Tarification 2010, organisation du soin, où sont les décrets ?
Campagne tarifaire 2010 : les établissements de Santé ont enfin leur circulaire !
Eric Woerth et Nora Berra auscultent la maltraitance en établissement
Campagne tarifaire 2010 : au tour des EHPAD !
18 mesures pour "vivre chez soi".
Actualités en Médecine Gériatrique 2010
La Grande Bretagne aime les traitements médicamenteux de la maladie d’Alzheimer !
Contrats pour les libéraux en EHPAD : c’est parti !
L’Ordre dépose un recours contre le décret médecin traitant en EHPAD !
Appel à projets Fondation de France
Appel à communications : Journées Annuelles de la SFGG
Maladie d’Alzheimer : aspects juridiques
Contrat médecin traitant : décision du Conseil d’état
Équipes mobiles : appel à communications

À propos de cet article

Dernière mise à jour le :
22 mai 2006
Statistiques de l'article :
37 visiteurs aujourd'hui
22842 visiteurs cumulés
Mots-clés :

Google

La citation du jour

Visiteurs ! Où êtes-vous ?

Map IP Address
Powered byIP2Location.com

Identifiez-vous

Certaines rubriques du site ne sont accessibles qu'aux visiteurs identifiés


mot de passe oublié ?

SPIP 1.9.2c [10268] | BliP 2.4 | XHTML 1.0 | CSS 2.0 | RSS 2.0 | Espace privé
Visiteurs par jour (cumul) : 2623 (3128225)