Une polémique injuste et inutile

Le 8 mai 2007, par Louis LEVY,

Le numéro 20 du journal des médecins coordonnateurs mène une attaque incompréhensible à l’encontre du SNGIE et plus précisément de Louis LEVY, votre serviteur, directement accusé de délire mégalomaniaque… Cela pourrait prêter à sourire si ça n’indiquait pas une intrusion étonnante dans un débat médico-médical.

Le titre d’abord, laisse entendre que (je cite) "MG France brouille les pistes". Or il faut rappeler que l’Amicale et maintenant le SNGIE ne sont pas affiliés àun autre syndicat et ouverts àtous les confrères quelle que soit leur appartenance.

Un peu d’historique : L’amicale des médecins coordonnateurs a été créée en 2002 et il est prévu dans ses statuts, outre les adhésions individuelles, la possibilité de fédérer les amicales locales et de leur apporter assistance. Quand donc s’est fait jour en 2006 le projet de création d’une autre fédération des associations nous avons naturellement pris contact avec ses promoteurs pour ne pas multiplier les structures et pour unir nos efforts.

Le manque d’enthousiasme ànous accueillir a pris toute sa signification quand lors d’une réunion de préparation des statuts, présidée et organisée par Luc BROUSSY, nous avons découvert avec stupeur que ce qui nous était proposé était d’être co-promoteurs de la fédération mais avec engagement de disparaitre dans le délai d’un an.

Par ailleurs, contrairement àce qui est suggéré dans l’article du journal nos objectifs de non professionalisation du métier de coordonnateur, la pérennisation de la validation du cycle FMC et la défense de la présence des médecins généralistes en EHPAD n’étaient pas directement dans les objectifs de la fédération. Nous n’imaginons pas non plus (contrairement àla fédération) confier au syndicat des gériatres nos défenses spécifiques.

Nous avons préféré dans ces conditions nous situer en tant que syndicat indépendant avec nos propres objectifs.

Ceci n’empêche aucunement une dialogue franc et ouvert tant avec la fédération qu’avec le syndicat de gérontologie clinique de Jean Marie VETEL avec lesquels nous n’avons aucun contentieux.

Je souhaiterais simplement que l’ancien représentant des maisons de retraite privées, non médecin, n’interfère pas dans nos choix et se dispense de ses jugements discourtois et inopportuns.

Louis LEVY, webmaster du site, secrétaire du SNGIE.

 

Commentaires de l'article

 
mamadou
Le 23 avril 2007
Oui je pense que tu as raison. Je n’appartiens pas à MG france, et j’apprécie pourtant ce site et la dynamique précise autour des médecins coordonateurs que tu soutiens. Mais il est toujours difficile de toucher au pré carré des stars du sytème.. Alors la caravane passera, tranquille…
 
mamadou
Le 23 avril 2007
Oui je pense que tu as raison. Je n’appartiens pas à MG france, et j’apprécie pourtant ce site et la dynamique précise autour des médecins coordonateurs que tu soutiens. Mais il est toujours difficile de toucher au pré carré des stars du sytème.. Alors la caravane passera, tranquille…

À propos de cet article

Dernière mise à jour le :
8 mai 2007
Statistiques de l'article :
15 visiteurs aujourd'hui
10254 visiteurs cumulés

Google

La citation du jour

Visiteurs ! Où êtes-vous ?

Map IP Address
Powered byIP2Location.com

Identifiez-vous

Certaines rubriques du site ne sont accessibles qu'aux visiteurs identifiés


mot de passe oublié ?

SPIP 1.9.2c [10268] | BliP 2.4 | XHTML 1.0 | CSS 2.0 | RSS 2.0 | Espace privé
Visiteurs par jour (cumul) : 2516 (3144205)