Rémunération des médecins coordonnateurs

Le 21 avril 2007, par ILIOPOULOS Philippe,

Chers Confrères et amis,

Coordonnateur depuis près de 3 ans, je m’informe de façon régulière àpropos de nos fonctions. Les textes ne sont pas simples, et en plus assez changeants. Les infos que j’ai pu recueillir m’ont apporté assez peu de renseignements. Deux questions me posent problème :

- celle de notre rémunération. Je n’ai trouvé que des renseignements relatives aux conventions collectives, les coéfficients applicables, la valeur du point, etc… Ces renseignements sont de grande valeur pour un expert en droit du travail, mais ce n’est malheureusement pas mon cas. Un d’entre nous aurait-il la gentillesse de rédiger un article de vulgarisation, accessible àtous, relatif àce problème ?

- L’E.H.P.A.D. dans laquelle je travaille m’interdit tout exercice libéral, bien entendu même en dehors de mes heures de salariat. Or, je procède àla visite d’admission des entrants, et bon nombre d’entre eux, pour cause d’éloignement de leur ancien médecin, manifestent la demande expresse de me choisir comme médecin traitant. Ces demandes se heurtent àun "véto" de la direction qui ne se prive pas de me faire solliciter, spécialement àpartir du vendredi soir 18 heures… Tout ceci est-il bien légal ? A qui s’adresser ?

Merci àceux qui pourront m’éclairer. Bien amicalement.

 

Commentaires de l'article

 
JFD
Le 6 mai 2007

Cher confrère, merci d’avoir posé cette question. En effet j’envisage de devenir médecin coordonnateur …. mais je voudrais être sur d’au moins pas perdre d’argent par rapport au temps de consultation que je vais abandonner.

Vous n’êtes pas le seul à vouloir savoir et que ceux qui ce moque je suppose travaillent gratuitement et ne fond au cabinet que des actes gratuits ou reverse la totalité de leur salaire à des ONG s’ils sont salariés !!!

donc si quelqu’un pouvais nous répondre ce serait sympa. Merci

 
JFD
Le 6 mai 2007

Cher confrère, merci d’avoir posé cette question. En effet j’envisage de devenir médecin coordonnateur …. mais je voudrais être sur d’au moins pas perdre d’argent par rapport au temps de consultation que je vais abandonner.

Vous n’êtes pas le seul à vouloir savoir et que ceux qui ce moque je suppose travaillent gratuitement et ne fond au cabinet que des actes gratuits ou reverse la totalité de leur salaire à des ONG s’ils sont salariés !!!

donc si quelqu’un pouvais nous répondre ce serait sympa. Merci

 
Louis LEVY
Le 8 mai 2007

Donnez-nous un peu plus de précisions sur votre localisation, afin de vous mettre en rapport avec des adhérents au syndicat de votre secteur. Si vous êtes en EHPAD public ou privé, le nombre de lits, le niveau de votre rémunération et le temps passé. Il est de rôle de notre syndicat de vous défendre, je pense que vous êtes adhérent ? Le directeur ne PEUT pas vous interdire d’avoir votre clientèle privée dans l’EHPAD si vous êtes médecin libéral !

Si vous le voulez vous pouvez envoyer tous ces renseignements à l’un de nous plutôt qu’en lecture publique.

Alain LIBERT ou Jean-Christophe MOUTERDE ou Louis LEVY

 
Louis LEVY
Le 8 mai 2007

Donnez-nous un peu plus de précisions sur votre localisation, afin de vous mettre en rapport avec des adhérents au syndicat de votre secteur. Si vous êtes en EHPAD public ou privé, le nombre de lits, le niveau de votre rémunération et le temps passé. Il est de rôle de notre syndicat de vous défendre, je pense que vous êtes adhérent ? Le directeur ne PEUT pas vous interdire d’avoir votre clientèle privée dans l’EHPAD si vous êtes médecin libéral !

Si vous le voulez vous pouvez envoyer tous ces renseignements à l’un de nous plutôt qu’en lecture publique.

Alain LIBERT ou Jean-Christophe MOUTERDE ou Louis LEVY

 
Courtade JP
Le 29 mai 2007

Bonjour

Pour ma part, j’ai connu cette mauvaise experience qui s’est soldée par un conflit larvé avec la direction d’une EHPAD d’un groupe privé ou je bossais depuis 8 mois. J’ai été licencié pour un motif "bidon" puisque rien légalement ne peut interdire ce double rôle dans le respect de la déontologie.

Les directions ne peuvent pas le stipuler sur le contrat de travail et sans arrangement à l’amiable, il est facile de nous mettre en defaut sur nos missions compte tenu des nombreuses zones d’ombre dans la legislation. La venue d’un syndicat renforcera nos droits c’est une bonne chose !

 
Courtade JP
Le 29 mai 2007

Bonjour

Pour ma part, j’ai connu cette mauvaise experience qui s’est soldée par un conflit larvé avec la direction d’une EHPAD d’un groupe privé ou je bossais depuis 8 mois. J’ai été licencié pour un motif "bidon" puisque rien légalement ne peut interdire ce double rôle dans le respect de la déontologie.

Les directions ne peuvent pas le stipuler sur le contrat de travail et sans arrangement à l’amiable, il est facile de nous mettre en defaut sur nos missions compte tenu des nombreuses zones d’ombre dans la legislation. La venue d’un syndicat renforcera nos droits c’est une bonne chose !

Dans la même rubrique

SYNDICAT des généralistes en EHPAD
Rémunération des médecins coordonnateurs

À propos de cet article

Dernière mise à jour le :
21 avril 2007
Statistiques de l'article :
13 visiteurs aujourd'hui
18058 visiteurs cumulés

Google

La citation du jour

Visiteurs ! Où êtes-vous ?

Map IP Address
Powered byIP2Location.com

Identifiez-vous

Certaines rubriques du site ne sont accessibles qu'aux visiteurs identifiés


mot de passe oublié ?

SPIP 1.9.2c [10268] | BliP 2.4 | XHTML 1.0 | CSS 2.0 | RSS 2.0 | Espace privé
Visiteurs par jour (cumul) : 2607 (3127526)