Le texte du plan Alzheimer

Le 4 février 2008, par Louis LEVY,

Voir ci-après le texte [brun clair]intégral[/brun clair].
PDF - 562.6 ko
Plan Alzheimer 2008-2012
Toutes les propositions en format pdf
 

Commentaires de l'article

 
louis
Le 4 février 2008

PARIS, 4 fév 2008 (AFP) - L’Uniopss, qui regroupe les principales associations du secteur socio-sanitaire, regrette lundi dans un communiqué "l’insuffisance des mesures nouvelles" pour les maisons de retraite et services médico-sociaux dans le plan Alzheimer annoncé vendredi par Nicolas Sarkozy.

La "priorité" est donnée "à la filière de soins et la recherche médicale, tandis que le médico-social doit se contenter de la portion congrue", affirme l’Uniopss.

"Qu’il s’agisse de création de places en unités de soin Alzheimer dans les maisons de retraite, de places d’accueil de jour ou d’hébergement temporaire, de guichet unique, toutes ces mesures existaient déjà", soutient l’Uniopss, puisqu’elles figurent dans le plan Grand Age 2007-20012 annoncée par le précédent gouvernement.

Evoquant la création de 1.000 postes de coordinateurs Alzheimer, l’Uniopss note que des postes de coordinateurs ont été créés, s’adressant à toutes les personnes en perte d’autonomie, et "ne sont pas encore assurés sur tous les territoires".

"L’ampleur" du développement de la maladie Alzheimer, souligne l’Uniopss, "aurait justifié un effort supplémentaire pour l’accueil et l’accompagnement social et médico-social des malades et de leur famille".

Le président Nicolas Sarkozy a présenté vendredi à Sophia-Antipolis, près de Nice, les dix "mesures phare" du plan Alzheimer 2008-12, qui prévoit l’engagement de 1,6 milliard d’euros de plus sur cinq ans pour accélérer la recherche et améliorer la prise en charge des malades. mv/im/db

 
louis
Le 4 février 2008

PARIS, 4 fév 2008 (AFP) - L’Uniopss, qui regroupe les principales associations du secteur socio-sanitaire, regrette lundi dans un communiqué "l’insuffisance des mesures nouvelles" pour les maisons de retraite et services médico-sociaux dans le plan Alzheimer annoncé vendredi par Nicolas Sarkozy.

La "priorité" est donnée "à la filière de soins et la recherche médicale, tandis que le médico-social doit se contenter de la portion congrue", affirme l’Uniopss.

"Qu’il s’agisse de création de places en unités de soin Alzheimer dans les maisons de retraite, de places d’accueil de jour ou d’hébergement temporaire, de guichet unique, toutes ces mesures existaient déjà", soutient l’Uniopss, puisqu’elles figurent dans le plan Grand Age 2007-20012 annoncée par le précédent gouvernement.

Evoquant la création de 1.000 postes de coordinateurs Alzheimer, l’Uniopss note que des postes de coordinateurs ont été créés, s’adressant à toutes les personnes en perte d’autonomie, et "ne sont pas encore assurés sur tous les territoires".

"L’ampleur" du développement de la maladie Alzheimer, souligne l’Uniopss, "aurait justifié un effort supplémentaire pour l’accueil et l’accompagnement social et médico-social des malades et de leur famille".

Le président Nicolas Sarkozy a présenté vendredi à Sophia-Antipolis, près de Nice, les dix "mesures phare" du plan Alzheimer 2008-12, qui prévoit l’engagement de 1,6 milliard d’euros de plus sur cinq ans pour accélérer la recherche et améliorer la prise en charge des malades. mv/im/db

 
louis
Le 15 février 2008
Voir sur le site de la télé du médico social les réactions.
 
louis
Le 15 février 2008
Voir sur le site de la télé du médico social les réactions.

À propos de cet article

Dernière mise à jour le :
4 février 2008
Statistiques de l'article :
24 visiteurs aujourd'hui
15386 visiteurs cumulés
Mots-clés :

Google

La citation du jour

Visiteurs ! Où êtes-vous ?

Map IP Address
Powered byIP2Location.com

Identifiez-vous

Certaines rubriques du site ne sont accessibles qu'aux visiteurs identifiés


mot de passe oublié ?

SPIP 1.9.2c [10268] | BliP 2.4 | XHTML 1.0 | CSS 2.0 | RSS 2.0 | Espace privé
Visiteurs par jour (cumul) : 2535 (3137119)