Le Monde rapporte les résultats de PLEIAD

Le 5 juin 2010

Les nombreux allers-retours entre maison de retraite et hôpital fragilisent les personnes très âgées

" Le système de soins français n’est pas adapté à la prise en charge des personnes très âgées. Ce qu’avaient jusque-là montré des études limitées, se voit confirmé par la première enquête d’envergure nationale quantifiant les transferts entre établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) et hôpitaux.

Réalisée par le Gerontopôle de Toulouse et rendue publique mercredi 2 juin, elle constate des allers-retours en grand nombre, qui entraînent une fragilisation des pensionnaires, âgés en moyenne de 86 ans. Dans les 300 établissements qui ont participé à l’enquête, 70 % des entrants viennent de l’hôpital en première admission ou réadmission, et 70 % des sortants y sont dirigés. Sur une période de trois mois, près d’un résident sur cinq passe par l’hôpital. Des pathologies somatiques (sensations d’étouffement, insuffisance respiratoire, troubles du comportement incontrôlables) justifient le départ dans 69 % des cas. "L’étude montre à quel point les Ehpad ont à prendre en charge des populations difficiles, parce que très âgées, très dépendantes, souffrant de polypathologies et, notamment, plus de la moitié de cas diagnostiqués Alzheimer", résume le professeur Françoise Forette. Selon la directrice de la Fondation nationale de gérontologie, il ne s’agit pas là d’hospitalisations non pertinentes, un dysfonctionnement souvent pointé, notamment concernant les personnes âgées. En effet, de telles situations d’urgence ne peuvent être gérées par les maisons de retraite, où le temps hebdomadaire moyen de présence du médecin coordonnateur est de deux jours, et où, la nuit, seules 15 % bénéficient d’une infirmière. Si ces hospitalisations sont légitimes, l’étude révèle qu’elles ont de lourdes conséquences sur les personnes hébergées en Ehpad. Au retour, on note souvent une aggravation des facteurs de fragilité que sont les chutes, la perte de poids ou la nécessité d’une contention, avec pour effet une perte supplémentaire d’autonomie.

Hospitalisations délétères

Les passages à l’hôpital aboutissent aussi à une surconsommation de psychotropes (anxiolytiques, neuroleptiques…), ce qui peut entraîner faiblesse physique, perte d’équilibre, baisse de concentration ou de mémoire… "Ces hospitalisations sont délétères, mais pas plus que l’on aurait pu s’y attendre", nuance néanmoins le professeur Forette, compte tenu du fait que le départ à l’hôpital est peu accepté, et que la prise en charge n’y est pas idéale. En avril, un avis du Haut Conseil sur l’avenir de l’assurance-maladie (HCAAM) avait déjà soulevé un défaut de coordination d’un système de soins "performant dans le traitement (…) de pathologies isolées" et "très vite désemparé lorsqu’il s’agit (…) de sujets polypathologiques et fragiles". Un système avec pour principal point noir le transit par les urgences, porte d’entrée de l’hôpital pour 60 % des résidents d’Ehpad. Considérant l’ensemble des plus de 85 ans, le HCAAM estime que plus de 40 % des hospitalisés passent par les urgences (contre 15 % entre 30 et 70 ans). Un taux qui met aussi en évidence "la prise en charge sous-optimale en amont de l’hôpital". Le problème est qu’aux urgences plus qu’ailleurs, les professionnels débordés n’ont pas le temps de prendre correctement en charge ces patients aux pathologies complexes. Elles sont souvent orientées en fonction des places disponibles, même si le service n’est pas le plus adapté à leur pathologie, ni aux troubles de comportement que présentent souvent ces personnes fragiles ou affolées. Seules 21 % des personnes venant d’un Ehpad sont prises en charge en gériatrie (6,5 % directement, 17 % après passage aux urgences). "Quand l’hospitalisation est indispensable, elle devrait pourtant être mise en place par des gériatres", juge le professeur Forette. La solution est donc de renforcer la gériatrie, mais aussi d’améliorer la coordination entre hôpitaux et maisons de retraite. "

Laetitia Clavreul Article paru dans l’édition du 03.06.10

Dans la même rubrique

La suppression du tiers payant en EHPAD ?
Les fonctions du médecin en EHPAD
Remboursement des matelas de prévention des escarres
Rapport médical annuel
Rémunération des médecins coordonnateurs ?
Les établissements d’hébergement pour personnes âgées en 2003
Guide pour le Rapport annuel synthèse
Que deviennent les boîtes prescrites ?
Le décret. Dernière version…
Conduite à tenir devant une chute chez la personne âgée
Décret n° 2005-560 du 27 mai 2005 relatif à la qualification, aux missions et au mode de rémunération du médecin coordonnateur
Rupture de contrat de travail et maltraitance
Conclusions du groupe de travail sur la prise en charge des médicaments dans les maisons de retraite médicalisées
Conduire un projet en EHPAD
PERIODES DE CHALEUR
Suggestion de Projet de soins
Du nouveau pour la permanence des soins en EHPAD
Collectif de défense des professionnels de santé ayant signalé des maltraitances en EHPAD
ÉCHELLE DE MASLACH
Permanence des soins en EHPAD
Fiche simplifiée AGGIR
Protocole décés
Personne de confiance en EHPAD
La personne de confiance
Coordination à l’intérieur de EHPAD
Prévention des chutes chez la personne âgée
GALAAD
AGGIR new look
Référentiel qualité V.E.R.O.N.I.Q.U.E. des E.H.P.A.D. de la Loire
La clientèle des établissements d’hébergement pour personnes âgées
Circulaire USLD
Plan canicule : 17 M EUR pour personnel supplémentaire
Rémunération des praticiens hospitaliers
Vieillesse, polypathologies et dépendance
Le Décès en EHPAD
Ratio en EHPAD
Les Regionales de gérontologie 2007
Manager une équipe pluridisciplinaire en EHPAD
Clostridium difficile
Grille de gestion des risques de maltraitance
Maisons de retraite : l’indispensable convention
HOPITAL FILIERE GERIATRIQUE DEPENDANCE GERONTO SSR EHPAD
Intervention des HAD en EHPAD
LOI n° 2007-308 du 5 mars 2007 portant réforme de la protection juridique des majeurs
La personne de confiance
HAD en EHPAD
Temps d’exercice du médecin coordonnateur en EHPAD
HAD en EHPAD et transports
Plan BIENTRAITANCE
Demande d’échange d’expériences
Circulaire budgétaire 2008
DGAS/DSS/2008/54 circulaire budgétaire
Kit de formation pour soignants
L’arrêté du 30 mai 2008 fixe liste du petit matériel médical … compris dans le tarif journalier
CNSA : Appel à candidatures national pour l’expérimentation de « Maisons pour l’autonomie et l’intégration des malades Alzheimer » (MAIA)
Étude sociologique sur les conditions d’entrée en institution des personnes âgées et les limites du maintien à domicile
Réintégration des médicaments en Ehpad
Réseaux commerciaux de maisons de retraite
Limitations dans les soins aux personnes âgées
Des indicateurs pour choisir une bonne maison de retraite
Les Ehpad disposaient de près de 515.000 places en 2007
Les Français accablent les maisons de retraite
Rapport annuel en EHPAD
Inquiétude autour des tarifs des maisons de retraite
Les résidents des établissements d’hébergement pour personnes âgées en 2007
Pétition relative à PATHOS
Convention-type EHPAD Officine
EHPAD : relations directeur - médecin coordonnateur
Le Monde rapporte les résultats de PLEIAD
Partenariat EHPAD - Réseau de soins palliatifs
Instruction ministérielle du 15 juillet 2010 : convention-type EMSP EHPAD
vous avez dit "ergothérapeute en EHPAD" ?
Menaces sur le libre choix
Appel à projets
22 mars : cotez VL !

À propos de cet article

Dernière mise à jour le :
5 juin 2010
Statistiques de l'article :
46 visiteurs aujourd'hui
30499 visiteurs cumulés

Google

La citation du jour

Visiteurs ! Où êtes-vous ?

Map IP Address
Powered byIP2Location.com

Identifiez-vous

Certaines rubriques du site ne sont accessibles qu'aux visiteurs identifiés


mot de passe oublié ?

SPIP 1.9.2c [10268] | BliP 2.4 | XHTML 1.0 | CSS 2.0 | RSS 2.0 | Espace privé
Visiteurs par jour (cumul) : 4350 (3383204)